Analyse du Contenu des Charges – Par Exemple le Noir de Carbone et la Teneur en Cendres

La thermogravimétrie (TG ou analyse thermogravimétrique, ATG) est la méthode la plus courante pour déterminer la teneur en charges, par exemple en noir de carbone, dans un polymère, par exemple un matériau en caoutchouc. Le type et la quantité de charge dans un polymère influencent les performances de ce dernier. 

L'échantillon de polymère est placé dans un creuset, mis sur une balance à l'intérieur du four ATG, et chauffé. Les paramètres du test, tels que le programme de température et l'atmosphère, dépendent du matériau ajouté : Les charges organiques peuvent être oxydées ; les charges inorganiques peuvent être inertes, non oxydables ou réactives. Dans le cas d'une charge inorganique, par exemple d´une fibre de verre, dans une matrice polymère, un programme de température typique pour une mesure ATG serait le suivant : d'abord, chauffe sous atmosphère d'azote jusqu'à 850°C pour la décomposition de la matrice polymère et ensuite chauffe supplémentaire sous atmosphère oxydante pour brûler la suie pyrolytique et d´éventuels autres composants oxydables restants. La masse résiduelle sera la charge inorganique - dans ce cas, la fibre de verre.  

Dans le cas des charges organiques, une séparation de la charge et de la matrice polymère peut être réalisée si les deux composants (organiques) ont une température de décomposition différente. En outre, les deux processus de décomposition doivent être indépendants l'un de l'autre.   

L'ATG fournit la quantité de masse résiduelle ou de teneur en cendres (par exemple, en pourcentage/% ou en masse/mg) ou en d'autres termes ce qui reste de la quantité initiale de matériau testé. En général, l'analyse thermogravimétrique permet d'analyser la composition d'un matériau. Il existe de nombreuses façons d'effectuer des mesures ATG.  


Méthodes associées

TGA