Correction d'Hagenbach

L'accélération d'un échantillon à la zone d'entrée d'une filière capillaire due au changement de section transversale du réservoir d'échantillon (baril) mène à une baisse de pression supplémentaire qui doit être corrigée. 

Pour les applications capillaires à haute pression, la chute de pression venant de cet effet d'accélération est ignorée car elle est faible par rapport à l'élongation élastique et visqueuse de ces matériaux viscoélastiques dans la zone d'entrée (correction de Bagley) qui conduit normalement à des chutes de pression plus élevées.  

Pour les échantillons de faible viscosité comme les revêtements papier et les encres d'imprimerie, la chute de pression de l'accélération (énergie cinétique) est plus importante que la chute de pression d'entrée de Bagley. Pour ces échantillons, la correction d'Hagenbach est appliquée pour obtenir les données correctes de viscosité à partir de la chute de pression de cisaillement corrigée le long de la filière capillaire. La densité de l'échantillon à la température du test est nécessaire pour appliquer la correction. 

η: Viscosité
R: diamètre de la filière
Q: débit volumétrique
L: longueur de la filière
∆p: chute de pression dans le capillaire
ρ: densité