Degré de réticulation

Le degré de réticulation décrit la conversion réalisée pendant les réactions de réticulation (durcissement). En chimie macromoléculaire, la réticulation se réfère à des réactions dans lesquelles un large nombre de molécules individuelles se lient entre elles pour former un réseau tridimensionnel. La liaison peut être réalisée soit par la mise en place directe de macromolécules, soit par une réaction avec les polymères déjà existants. 

Cela peut être facilement mesuré au moyen de la calorimétrie différentielle à balayage (DSC)

Le degré de réticulation, α, est la quantité de chaleur convertie divisée par l'enthalpie de réaction. 

α =  H/ΔHR 

Le degré de réticulation d'un échantillon déjà (partiellement) réticulé peut être déterminé par l'enthalpie résiduelle de la post-réticulation, HPC (post-cure). Alors, le degré de réticulation peut être calculé comme  

α =  1-(HPC/ΔHR

 

Figure 1 : Résultats de mesure DSC 214 Polyma ; courbe noire: adhésif non durci ; courbe rouge : adhésif partiellement durci (masse de l'échantillon: 2.80 mg et 2.77 mg ; vitesse de chauffe 5 K/min)

La figure 1 montre un exemple pour le calcul du degré de réticulation pour un adhésif partiellement durci. L'adhésif non durci montre une enthalpie de réticulation de 242.35 J/g, alors que l'échantillon partiellement durci montre une enthalpie de seulement 203.92 J/g pour la réaction post réticulation. C'est pourquoi un degré de réticulation de 15.9 % peut être calculé pour l'échantillon partiellement durci. 


Méthodes associées

DSC