Région Viscoélastique Linéaire (LVER)

Lors de la mesure des caractéristiques viscoélastiques, il est important que les mesures soient réalisées dans la région viscoélastique linéaire du matériau, dans laquelle contrainte et déformation sont proportionnels. Dans la LVER, les contraintes appliquées sont insuffisantes pour provoquer une rupture structurale (fissure) de la structure, ce qui permet de mesurer d'importantes propriétés micro-structurelles. Lorsque les contraintes appliquées dépassent la limite d'élasticité, des non-linéarités apparaissent et les mesures ne peuvent plus être facilement corrélées avec les propriétés micro-structurelles.  

La région viscoélastique linéaire est généralement déterminée à partir d'une expérience en effectuant un essai de balayage de contrainte ou de déformation et en observant le point à partir duquel la structure commence à se rompre (voir ci-dessous). La limite de la région viscoélastique linéaire correspond au point où G’ devient dépendant de la contrainte ou de la déformation.