Résistivité Électrique

La résistivité électrique ou la résistance électrique est une propriété fondamentale du matériau qui quantifie la force avec laquelle un matériau donné s'oppose à la circulation du courant électrique. Une faible résistivité indique un matériau qui permet facilement la circulation du courant électrique. L'unité SI de la résistivité électrique est l'ohm-mètre (Ω⋅m). La réciproque de la résistivité électrique est la conductivité électrique, qui mesure la capacité d'un matériau à conduire un courant électrique. 

 

Figure de mérite (valeur ZT)

L'efficacité des matériaux/appareils thermoélectriques est caractérisée par la figure de mérite, ZT:

 

L'efficacité augmente avec la valeur de ZT. Il n 'y a pas de limite supérieure théorique à ZT, et quand ZT s'approche de l'infini, l'efficacité thermoélectrique s'approche de la limite de Carnot. Cependant, aucun matériau connu ne présente un ZT>3 (2018). Plus l'efficacité est grande, plus l'énergie électrique générée en utilisant l'énergie thermique gaspillée est grande (par exemple dans les générateurs thermoélectriques, les centrales électriques ou la génération d'énergie thermique solaire).

Le but des chercheurs en matériaux est de trouver un matériau thermoélectrique qui possède en même temps un coefficient de Seebeck le plus haut possible, une conductivité électrique la plus haute possible et une conductivité thermique la plus basse possible. Cela représente un grand défi car la conductivité thermique et électrique ont une proportionnalité directe. 

Toutes les propriétés nécessaires à la caractérisation des matériaux thermoélectriques peuvent être mesurées en utilisant les systèmes LFA de NETZSCH ainsi que le SBA 458 Nemesis.    

 


Méthodes associées

LFASBA