Calorimétrie Différentielle à Balayage (DSC) / Analyse Thermique Différentielle (ATD)

Grâce à sa polyvalence et la grande importance de sa production analytique, la calorimétrie différentielle à balayage (DSC) est la méthode la plus souvent employée en analyse thermiq

Elle peut être utilisée pour analyser une grande variété de matériaux:

  • Solides compacts (granulés, composants, moulages, etc.) tels que les plastiques, les caoutchoucs, les résines ou autres matériaux organiques, céramiques, verres, composites, métaux et matériaux de construction
  • Poudres telles que produits pharmaceutiques ou minéraux
  • Fibres, textiles
  • Echantillons visqueux tels que pâtes, crèmes ou gels
  • Liquides

Information typique extraite des mesures DSC:

  • Températures caractéristiques (fusion, cristallisation, transitions polymorphiques, réactions, transition vitreuse)
  • Fusion, cristallisation, chaleurs de transformation et de réaction (enthalpies)
  • Cristallinité de substances semi-cristallines
  • Décomposition, stabilité thermique
  • Stabilité à l’oxydation (OIT, OOT – respectivement temps d’oxydation induit et température onset d’oxydation)
  • Degré de réticulation des résines, adhésifs, etc.
  • Pureté eutectique
  • Chaleur spécifique (cp)
  • Compatibilité entre composants
  • Influence du vieillissement
  • Distribution du poids moléculaire (forme des pics pour les polymères)
  • Impact des additifs, des adoucisseurs ou mélanges de granulés (pour matériaux polymères)

Quelle est la différence entre DSC et ATD?

 

 

Nous proposons différents modèles DSC, couvrant une large gamme de température de -180°C à 1750°C:

  • Les DSC 404 F1 Pegasus® et DSC 404 F3 Pegasus® sont deux versions pour la détermination précise de la chaleur spécifique et des effets calorifiques, particulièrement dans la gamme des hautes températures.
  • Le DSC 204 F1 Phoenix® est notre appareil haut de gamme pour les températures entre -180°C et 700°C. Il possède une excellente performance et la plus haute flexibilité. Couplé à un système UV (Photo-DSC 204 F1 Phoenix®), il permet de suivre la réticulation induite par la lumière, par exemple, des peintures, adhésifs et résines.
  • Avec le DSC 204 HP Phoenix®, les mesures sous haute pression peuvent être effectuées (jusqu’à max. 150 Bar).
  • Le DSC 214 Polyma est un tout nouveau concept. Conçu spécialement pour la caractérisation des matériaux polymères, son approche complète consiste non seulement à l’instrument DSC, mais incorpore également la chaîne de processus analytique complète de la préparation de l’échantillon à l’évaluation.

Tous les calorimètres différentielles à balayage présentés ici fonctionnent selon les normes instrument ainsi que les spécifications sur les tests matériaux et applications, incluant ISO 113587, ASTM E968, ASTM E793, ASTM D3895, ASTM D3417, ASTM D3418, DIN 51004, DIN 51007 and DIN 53765. 

Tous les instruments DSC NETZSCH fonctionnent en accord avec le principe du flux de chaleur et présente une haute sensibilité de détection et une longue durée de vie – conditions idéales pour des applications réussies en recherche et en université, développement matériaux et contrôle qualité.

Principe de fonctionnement d’un DSC à flux de chaleur