Laine de verre — Phases de Transition

La laine de verre est souvent utilisée pour l’isolation des maisons et des tuyaux de chauffage. La mesure STA présente 2 pertes de masse en dessous de 600°C, correspondant à l’évaporation de l’humidité et à la combustion du liant organique. Cette dernière est représentée par un fort signal DSC exothermique. La marche dans le signal DSC à 728°C avec une augmentation de la chaleur spécifique de 0.41 J/(g*K) est due à la transition vitreuse. Le pic DSC exothermique à 950°C avec une enthalpie de -287 J/g est dû à la cristallisation; les effets endothermiques entre 1050°C et 1250°C avec une enthalpie globale de 549 J/g représente la fusion. Les changements légers de masse au dessus de 700°C sont probablement dus à l’oxydation et l’évaporation d’impuretés. (mesure avec STA 449 F3 Jupiter®)

STA 449 F3 Jupiter®

La STA 449 F3 Jupiter® combine les avantages d’une thermobalance hautement sensible et d’un véritable calorimètre différentiel à balayage. Différents fours et capteurs TG, TG-ATD et TG-DSC peuvent être utilisés, le système pouvant être ainsi facilement optimisé pour la plupart des applications.