Oxyde de Lanthane — Analyse des Gaz (STA-FT-IR)

L’oxyde de lanthane (La2O3) est très intéressant en tant que matériau catalytique, mais il est également utilisé dans la fabrication des verres optiques de haute qualité et la production de métal lanthane. L’oxyde de lanthane est hygroscopique et peut ainsi absorber l’eau présente dans son environnement.

Dans le cas présenté ici, 643.4 mg de La2O3, contaminé avec quelques impuretés de carbonate, ont été pesé dans un creuset (volume: 3.5 ml) et chauffé jusqu’à 1120°C à 50°C/min sous atmosphère d’azote. Le creuset gros volume est idéal pour mesurer des échantillons où le taux d’impuretés est faible ou des échantillons hétérogènes.

La courbe ATG révèle plusieurs étapes. Il y a plusieurs petites étapes superposées jusqu’à 400°C, suivies par deux étapes bien séparées à 510°C et 705°C (ces deux températures correspondent aux pics DTG). La perte de masse totale s’élève à 0.43%. L’évaluation des spectres FT-IR expérimentaux permet d’identifier l’eau et le dioxyde de carbone comme les principaux gaz émis.

La courbe montre que la déshydratation a lieu principalement dans la première partie de la mesure, avant 400°C; la formation de dioxyde de carbone est directement reliée à la décomposition en deux étapes entre 400°C et 800°C.

Avec l’aide de ces informations, la perte d’eau totale peut être évaluée à 0.22% (ou 1.41 mg) et la quantité de CO2 émis à 0.21%. (mesure avec PERSEUS® STA 449 F1/F3)

PERSEUS® STA 449 F1/F3 – La révolution en couplage STA-FT-IR

Le PERSEUS® STA 449 F1/F3 est l’alliance incomparable entre deux excellents instruments: la STA 449 F1/F3 Jupiter® par NETZSCH et le spectromètre FT-IR par Bruker Optics. Sa conception est sans précédent et constitue une référence pour les systèmes de couplage modernes.