Les Composants Volatiles dans les Peintures — Analyse des Gaz

Les composants volatiles dans les peintures sont un sujet important dans les études environnementales. Les peintures à base d’eau et les revêtements en poudre ont réduit ce problème de façon importante. 31.9 mg d’un vernis bi-composant ont été analysés avec notre TG 209 F1 Libra® couplée au spectromètre FT-IR VECTOR 22. L’échantillon a été chauffé à une vitesse de 5°C/min sous un débit de 45ml/min d’azote jusqu’à 300°C. La perte de masse jusqu’à 100°C est clairement due à l’eau, mais une partie provient également des hydrocarbures, tels que des alkyl acétates et des alcools aliphatiques. La vitesse maximale d’évacuation de ces derniers composants est représentée par les 2 pics à 154°C. Durant le séchage de ce vernis, aucune trace de volatiles toxiques ou nocifs n’a été trouvée.

FT-IR - Couplage avec un spectromètre InfraRouge à Transformée de Fourier

Différents instruments d’analyse thermique peuvent être couplés à un spectromètre InfraRouge à Transformée de Fourier (FT-IR), qui a prouvé son efficacité spécialement dans le domaine des matériaux organiques.